Les missions d’un community manager

Son but est de promouvoir la marque pour laquelle il travaille. Pour cela, sa présence sur les réseaux sociaux est devenue indispensable car aujourd’hui, ce sont des canaux d’information incontournables. Ainsi, le community manager doit développer un projet digital puis gérer la présence d’une entreprise sur internet. Comment ? En essayant de fédérer un maximum de gens autour du contenu qu’il propose.

Le community management repose beaucoup sur la veille concurrentielle. On sonde la communauté sur les différentes plateformes de réseaux sociaux bien connues pour savoir ce que les gens pensent de la marque, on recueille leurs avis et leurs attentes. Il s’agit aussi de fidéliser ceux qui sont déjà conquis et de gagner le cœur de ceux qui ne se sentent pas concernés. Le community manager peut organiser des jeux-concours, s’occuper de la newsletter.

Le community manager peut également produire du contenu éditorial, il rédige des articles pour des blogs, il améliore un site web pour son référencement.

Une grosse part de son travail repose aussi sur l’analyse de statistiques. Grâce à cette veille permanente, il peut adapter son animation globale en se basant sur les retours qu’il reçoit (commentaires, suivi du trafic).