Il y a quelques semaines, nous publiions un article qui vous a fait beaucoup réagir et pour cause : nous vous recommandions très fortement de nettoyer votre MacBook (Air, Pro, Retina) très régulièrement (au moins tous les 2 ans) au risque de voir la machine chauffer et devenir de plus en plus lente, voire presque inutilisable.

Comme indiqué dans notre billet, l’encrassement d’un Mac s’avère assez insidieux, car il se fait crescendo au fil des mois : les ventilateurs se mettent de plus en plus facilement en route et le processeur « ralentit » en parallèle, lorsqu’il est en surchauffe. Si la différence ne saute pas aux yeux de semaine en semaine, une fois nettoyé, vous aurez l’impression d’avoir un « nouveau Mac », rapide et silencieux !

Si l’opération est assez facile sur un MacBook Pro (non Retina), Apple a un peu compliqué la tâche sur les MacBook Air et MacBook Pro Retina. Voilà pourquoi un petit tuto démontage/nettoyage d’un MacBook Pro Retina nous a paru opportun. Précisons que les modèles 2012 à 2014 sont sensiblement les mêmes et que la démarche sera similaire sur ces configurations. (le nôtre date de fin 2013).

Nous allons donc vous expliquer comment ouvrir un MacBook Pro Retina 15″ et nettoyer rapidement le système de ventilation. La difficulté est « moyenne » dans la mesure où le risque de sectionner certaines nappes n’est pas négligeable. Lisez bien l’ensemble du tutoriel avant de vous lancer ! Si vous ne le sentez pas, demandez à une boutique spécialisée ou tout simplement à l’Apple Store ! Le risque de faire sauter la garantie ou de détruire certains composants n’est pas à prendre à la légère et nous ne pourrions être tenu responsable pour une mauvaise manipulation de votre part.

Le « matos » indispensable

Avec les MacBook Pro Retina, Apple s’est mise à verrouiller une bonne partie de la machine. Petit exemple : à la place des petites vis cruciformes classiques qui scellaient la coque, nous voilà depuis 2011/2012 avec des modèles « Pentalobes ».
Ne cherchez pas dans le dico’, ces vis n’existent que chez Apple, qui les a spécialement créées pour nous pourrir la vie éviter de trifouiller dans les entrailles de ces précieuses machines (ce qui n’est pas forcément un mal, on le verra plus bas). Dans les faits, on trouve désormais des tournevis adaptés (voir plus bas) pour quelques euros, c’est juste pénible de devoir les commander uniquement pour cela. Petite précision qui a son importance : n’essayez pas d’ouvrir des pentalobes avec un cruci ou un torx : vous allez flinguer le pas de vis.
A l’intérieur, pour démonter les ventilateurs, on aura besoin de Torx T5, un classique, en vente dans toute bonne boutique de bricolage. N’achetez pas des tourvenis à 20 ou 30€, on trouve généralement des petits packs pour 5 à 10€ assez bien fournis.

Autre ustensile indispensable, les « dé-clips » / déclipseurs (ou peu importe leur nom). Ce sont des éléments en plastique -indispensable pour éviter les court-circuit- permettant de déclipser les nappes et autres connecteurs avec précision et sans risque pour la machine. Ne croyez pas qu’ils sont accessoires, ce sont sans doute les plus importants de ce tuto ! Notez qu’un ustensile similaire (non conduceur) fera très bien l’affaire.

Enfin, je vous recommande d’acheter un petit embout réducteur très fin pour l’aspirateur (voir photo) permettant de cibler l’aspiration. Là encore, ne pensez pas que c’est un délire de notre part : les embouts classiques aspirent bien trop largement et pourraient absorber des pièces alentours.

Si je résume, vous avez besoin des outils suivants : Démontage
Nous sommes donc partis pour ouvrir notre MacBook Pro Retina. Mais avant cela, pensez à bien éteindre la machine, pour éviter tout court-circuit !

Ouverture de la coque
Placez la ensuite sur le dos, sur une surface plane (évitez les tissus et tout ce qui peut provoquer de l’électricité statique) et commencez à enlever les vis pentalobes :
Il y en a 10 en tout. Si vous n’avez pas l’habitude de bricoler, je vous conseille de les placer dans l’ordre sur une petite feuille (représentant la machine) avec chaque vis à sa place. C’est une bonne habitude à prendre même si ici, ce sont a priori toutes les mêmes.
N’y allez pas trop fort pour éviter de briser le pas de vis :

Démontage des ventilateurs
Normalement, vous devriez avoir sous les yeux quelque chose comme ceci :
Si vous regardez bien au niveau des ventilateur, il y a sans doute pas mal de poussière sur les parties en rotation
… mais aussi tout autour :

Démontage des ventilateurs
Il va donc falloir enlever les ventilateurs et aller aspirer autour et à l’intérieur. Pour cela, nous allons démonter les 3 vis de chaque ventilateur. Il s’agit des fameux Torx T5 situés comme ceci :
Encore une fois, allez-y doucement, de manière ferme mais sans avoir l’impression de trop forcer. Précisons que les petites vis standards (en croix) situées également sur les ventilateurs n’ont pas besoin d’être ôtées.
Important : n’essayez pas de soulever les ventilateurs. Il reste encore 2/3 petites choses à enlever.

Décollage des protections

Sur la partie haute de chaque ventilateur (près de la coque) se trouve une protection en plastique qu’il faudra décoller. Pas de panique, ça se recolle facilement après (au pire, rajoutez un petit point de colle standard). Pour cela, utilisez les déclipseurs ou un petit couteau très fin :
Ventilateur droit

Normalement, à ce stade, le ventilateur droit (celui situé du côté du câble d’alimentation) devrait pouvoir être ôté facilement. Attention : il est relié à une petite nappe sur un côté (que je ne vous conseille pas de dégrafer). Faites simplement venir vers vous le ventilateur du bon côté, comme une porte, en prenant soin de ne pas tirer sur la nappe. En principe, vous devriez pouvoir le déposer sur le côté sans risque. (vous pouvez toujours démonter la nappe, mais je trouve ça plus risqué)
Ventilateur gauche

Pour le ventilateur gauche, il y a encore 5 connecteurs à enlever, facilement visibles puisqu’ils recouvrent le ventilateur. C’est la partie la plus délicate.

Avant de toucher ces éléments, il faut décoller tous les fils qui sont collés sur le ventilateur. Pour ça, utilisez le déclipseur le plus plat possible (et le plus large).

Pour les trois fils avec le connecteur rond à chaque bout, il suffit d’utiliser un déclipseur en tirant sur la hauteur et ils viennent assez facilement :

Pour le connecteur situé juste à côté, il suffit de le tirer avec un doigt ou un déclipseur vers la gauche, Même chose, il vient assez facilement :
Enfin, le dernier se décroche sur la hauteur. Il faut donc l’attraper depuis la base, comme ceci :

Faites bien attention de ne rien toucher d’autre et de ne rien endommager. En électronique, il faut toujours faire gaffe à chaque mouvement tant les pièces sont fragiles ! Rassurez-vous, c’est presque fini !

Cette fois, le ventilateur gauche est enfin dégagé et vous devriez également pouvoir le faire basculer vers vous, tout en prenant soin de ne pas abimer sa propre nappe (qui tient toujours !)
Nettoyage des grilles

Maintenant, vous pouvez allumer l’aspirateur, placer l’embout sur le tube et mettre la ventilation au minimum (on augmentera par la suite si ça n’aspire pas assez).

Normalement (je ne vous le souhaite pas, mais…) vos grilles devraient être bien encrassée, un peu comme ceci :
Il va donc falloir les aspirer minutieusement avec l’embout :
Profitez-en pour donner aussi un petit coup sur les ventilateurs (en les tenant bloqués, si possible) :
Une fois le travail terminé, la grille ne devrait plus être obstruée :

Vous pouvez souffler un peu dans la machine pour faire disparaitre les dernières poussières avant de refermer. Certains utilisent d’ailleurs une bombe à air sec pour éviter toute électricité statique et toute humidité. La bombe peut aussi remplacer l’aspirateur si elle est assez puisante, mais nous n’avons jamais rencontré de soucis avec l’aspiration classique.

Voilà, c’est terminé !

Il ne vous reste plus qu’à refaire le même exercice dans l’ordre inverse (n’oubliez pas tous les connecteurs !). Les parties décollées devrait reprendre leur adhérence, si ce n’est pas le cas, rajoutez un léger point de colle standard (surtout pas de le Super Glue !)
Merci d’avoir suivi ce tutoriel ! Si vous avez des questions ou des précisions à apporter à notre article, n’hésitez pas à utiliser les réactions juste en dessous !

Processeur quadricœur à 2,4 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,1 GHz)
512 Go de stockage Touch Bar et Touch ID

  • Processeur Intel Core i5 quadricœur de 8e génération à 2,4 GHz
  • Turbo Boost jusqu’à 4,1 GHz
  • Intel Iris Plus Graphics 655
  • 8 Go de mémoire LPDDR3 à 2 133 MHz
  • SSD de 512 Go1
  • Écran Retina avec affichage True Tone
  • Touch Bar et Touch ID
  • Quatre ports Thunderbolt 3 Prix: 2 249,00 €