Alors que HMD annonçait récemment le Nokia 7, son cinquième smartphone sous Android cette année, le programme ouvert aujourd’hui ne concerne que le Nokia 8 qui représente le fleuron de la marque.

Le jeune fabricant finlandais lance donc son programme en retard comparé à OnePlus et Huawei qui en proposent déjà pour le OnePlus 3 et le Huawei Mate 9. Il ne sera d’ailleurs pas le premier fabricant tiers à proposer la mise à jour, Sony ayant déjà lancé le déploiement.

Les propriétaires de Nokia 3, Nokia 5 ou Nokia 6 intéressés par le programme devront se montrer patients, mais Juho Sarvikas assure que le programme leur sera ouvert bientôt.